3ème Pilier : comprendre et trouver la meilleure offre

 

Vous souhaitez préparer votre retraite ? Constituer un capital tout en profitant d’avantages fiscaux ? Vous désirez mettre à l’abri votre famille ou financer une résidence principale ? Le 3e pilier permet tout cela. Ce produit d’épargne privée vous encourage en effet à placer de l’argent jusqu’à l’âge de la retraite et à anticiper ainsi toute lacune financière que pourraient engendrer les 1er et 2e piliers.

Le 3eme pilier est relativement complexe, car il offre différentes formules, plus ou moins adaptées à votre situation. C’est pourquoi il est important de suffisamment se renseigner en amont et de comparer le plus d’offres possible. Les principaux critères qui vous aideront à choisir votre offre auront trait à la somme que vous souhaitez épargner chaque année, au capital que vous espérez acquérir au terme de votre contrat et aux raisons qui vous poussent à le signer.

Dans tous les cas, des experts indépendants sont à votre disposition pour vous guider et vous conseiller. N’hésitez pas à prendre contact avec eux pour établir la solution adaptée à votre projet et à vos moyens.

 

obtenir-devis-3eme-pillier

 

Prévoyance : le 1er pilier, obligatoire pour tous

Le système de prévoyance suisse repose sur 3 piliers. Le 1er pilier est obligatoire. Il a été mis en place pour subvenir aux besoins vitaux des assurés mis en difficulté financière à la suite de l’arrêt de leur activité lucrative : vieillesse et retraite, invalidité et accident, décès… Assurance-Vieillesse et Survivants (AVS) et Assurance Invalidité (AI) composent ainsi majoritairement ce premier pilier. Le montant des rentes est calculé en fonction des revenus passés et doit être compris dans une certaine fourchette définie légalement chaque année.

 

 

Prévoyance : le 2ème pilier, dès 25 ans et jusqu’à l’âge de la retraite

Le 2e pilier recouvre quant à lui la prévoyance professionnelle et participe à consolider les revenus pour sa retraite grâce à un compte épargne. La LPP (Loi Prévoyance Professionnelle) est obligatoire pour tous les salariés dont le revenu annuel dépasse un certain montant, régulièrement revalorisé. Depuis 2015, il est fixé à CHF 21 150.

 

Prévoyance : le 3ème pilier, la prévoyance retraite privée

Le 3e pilier conforte encore les 1er et 2e piliers. Facultatif, il peut revêtir différentes formes : lié A ou libre B, auprès d’une assurance ou d’une banque. De manière générale, le 3e pilier permet d’épargner de l’argent en vue de préparer sa retraite et l’avenir de ses proches. Le 3e pilier 3A permet en plus de réduire ses impôts de façon significative.

 

3e pilier Banque

Vous avez la possibilité d’ouvrir un 3e pilier lié dans une banque. Cette solution vous offre de la flexibilité : vous versez la somme qui vous convient selon le rythme que vous désirez, et vous pouvez retirer les fonds à tout moment. Le tout est de respecter le plafond légal des versements annuels et les conditions de retrait anticipé.

 

3e pilier Assurance

Vous pouvez également contracter un 3e pilier auprès d’une compagnie d’assurance. Vous êtes ainsi garanti de toucher un capital minimum au moment de votre retraite et profitez d’une assurance-vie, entre autres prestations. Pour autant, en signant un 3e pilier lié auprès d’une assurance, vous vous engagez à verser des primes dont le montant, la durée et la fréquence ne peuvent être modifiés sous peine de pénalités.

 

3e pilier et projet immobilier : comment optimiser son prêt hypothécaire

Le 3e pilier peut financer votre achat de résidence principale. En effet, vous pouvez procéder au retrait anticipé de votre 3e pilier pour un achat immobilier. Vous avez également la possibilité de mettre en nantissement votre 3e pilier. Votre compte vous permet ainsi de rembourser de façon optimale votre crédit hypothécaire.

 

3e pilier et fiscalité : comment payer moins d’impôts

En souscrivant un 3e pilier lié, vous avez la possibilité de déduire de vos revenus imposables le montant de vos cotisations annuelles. Ainsi, vous payez moins d’impôt. Gardez à l’esprit que l’avantage fiscal est différent selon que vous prenez un 3e pilier lié 3A ou libre 3B. Toujours est-il que vous pouvez multiplier les 3e piliers et les prendre indifféremment auprès d’une banque ou d’une assurance. Reste simplement à analyser toutes les possibilités pour trouver l’offre qui vous convient.

 

3e pilier pour les frontaliers travaillant en Suisse

Les frontaliers se posent régulièrement la question de leur prévoyance retraite et ne sont pas toujours informés de ce que leur offre le pays où ils travaillent. En Suisse, les frontaliers cotisent obligatoirement au 1er pilier et peuvent souscrire un 2e pilier. Ils ont également le droit d’ouvrir un 3e pilier. Si vous êtes travailleurs frontaliers, renseignez-vous pour trouver la formule qui conviendra à votre situation sur le plus ou moins long terme.

 

3e pilier et le statut d’indépendant

Les travailleurs indépendants peuvent ajouter à leur 1er pilier, obligatoire, le 2e et/ou le 3e pilier. Si vous êtes dans cette situation professionnelle, votre choix sera dicté par le montant de vos revenus annuels et par vos ambitions futures. En effet, chaque cas de figure n’a pas les mêmes fonctionnalités ou avantages fiscaux.

 

Dans tous les cas, faites-vous conseiller pour votre 3ème pilier

On s’en rend compte, les possibilités de prévoyance sont multiples. Choisir le « bon » 3e pilier requiert de la patience et de solides analyses. Il est en effet primordial de connaître sa situation et d’évaluer ses besoins pour ensuite comparer les formules et trouver l’offre la plus satisfaisante possible. Pour être parfaitement guidé, faites appel à des professionnels indépendants qui n’ont pas d’intérêt dans votre choix. Vous pourrez agir à leurs côtés en toute confiance.

 

Faites une demande d’offre gratuite pour votre 3ème pilier en moins d’une minute.