Troisième Pilier et projet immobilier

 

Prendre un 3e pilier peut vous aider à devenir propriétaire de votre résidence principale. En effet, le 3e pilier lié A peut être retiré avant la date butoir de contrat, à savoir l’âge légal de départ à la retraite. Pour mémoire, le 3e pilier libre (3B) peut, comme son nom l’indique, être retiré quand vous le souhaitez, sans aucune justification.

Ce n’est pas le cas du 3A, qui peut être suspendu selon certaines conditions, dont fait partie l’acquisition d’un bien immobilier principal. Le 3A pouvant être pris dans une assurance ou dans une banque, les conditions de retrait anticipé ne sont pas les mêmes ; dans une compagnie d’assurance, vous devrez payer une pénalité et une valeur de rachat doit être prévue.

 

Accession à la propriété et retrait anticipé

Vous avez la possibilité de retirer de façon anticipée votre capital en 3e pilier lié dans le cadre d’un projet immobilier, que vous achetiez ou construisiez votre logement principal, que vous acquériez des participations à la propriété d’un logement ou que vous remboursiez des prêts hypothécaires. Le logement dans lequel vous investissez doit être un appartement ou une maison familiale dans lequel vous allez résider de façon effective et à titre d’habitation principale. Vous pouvez néanmoins louer ce bien immobilier, mais dans certains cas seulement. Par exemple, si vous devez quitter la Suisse sur une période précise et que vous pouvez le prouver.

Dans tous les cas, si vous êtes marié, les deux parties doivent donner leur accord par écrit. Ce type de retrait anticipé ne peut avoir lieu que tous les 5 ans. Et vous n’êtes pas obligé de retirer tout votre capital.

 

Mise en nantissement du 3e pilier

Plutôt que de procéder à un retrait anticipé de votre 3e pilier, vous pouvez aussi le mettre en gage. C’est une forme d’amortissement indirect qui vous permet de rembourser votre crédit immobilier tout en profitant de l’avantage fiscal prévu par le 3e pilier lié.

Concrètement, vous allez verser chaque année sur votre 3e pilier ce que vous devez à la banque pour votre prêt hypothécaire. Ces sommes pourront être déduites de votre impôt sur le revenu tout en vous faisant bénéficier du taux d’intérêt lié à votre épargne. Ainsi, l’argent que vous placez pour rembourser votre dette fructifie et vous donne droit à un avantage fiscal.

A échéance du contrat, la banque récupère la somme qui remboursera le crédit. Le solde du capital et les intérêts vous reviennent.

Si le 3e pilier est ouvert auprès d’une compagnie d’assurance, d’autres avantages se dégagent. En cas d’invalidité et d’incapacité de gain, l’assurance se charge de verser les primes. Par ailleurs, votre famille est à l’abri, notamment en cas de décès, puisque le montant correspondant au capital sera versé à la banque pour rembourser le prêt.

Dans tous les cas, il est indispensable de bien calculer ce que vous êtes en capacité de rembourser et de verser sur votre compte prévoyance, ainsi que de connaître les taux d’intérêt et vos taux d’imposition pour réaliser la meilleure opération possible. N’hésitez pas à vous faire conseiller.

 

Faites une demande d’offre gratuite pour votre 3ème pilier.