Troisième Pilier Banque : la flexibilité

 

Le 3e pilier lié A peut être pris auprès d’un établissement bancaire. Cette solution est celle qui offre le plus de flexibilité. En effet, le montant des cotisations et la périodicité de versement sont laissés à votre libre choix. Et en cas de retrait anticipé, l’on ne s’acquitte d’aucune pénalité, à condition de répondre à certaines conditions légales décrites ci-dessous. En revanche, en ouvrant ce que l’on appelle communément un « compte prévoyance » à la banque, aucune prestation d’assurance n’est liée.

 

Montant et périodicité des versements : à la carte

Un 3e pilier lié (3a) ouvert dans une banque est alimenté par les versements que vous allez faire sur toute la durée du contrat, soit jusqu’à l’âge légal du départ à la retraite.

Vous choisissez librement le montant que vous souhaitez épargner et le versez sur votre compte prévoyance au moment que vous voulez. Vous devez uniquement respecter le plafond légal de CHF 6 768 par an, tel qu’il a été défini pour l’année 2016. Si vous être travailleur indépendant ou/et que vous n’avez pas de 2e pilier (prévoyance professionnelle), ce plafond est fixé à 20 % de vos revenus d’exploitation nets, ceux-ci devant être dans la limite de CHF 33 840 par an.

Pour profiter de la déduction fiscale prévue par le 3e pilier lié, ce sont les versements effectués entre le 1er janvier et le 31 décembre qui seront pris en compte, quelle qu’en soit la fréquence.

Ce système a l’avantage de vous laisser seul maître de votre épargne. Ainsi, si vous manquez de liquidités à un moment T, vous n’êtes pas dans l’obligation de verser une somme sur votre 3e pilier.

 

Conditions de retrait anticipé du 3ème pilier

Contrairement à un 3e pilier pris auprès d’une compagnie d’assurance, vous pouvez, avec un 3e pilier bancaire, procéder à un retrait anticipé de votre capital. Celui-ci doit répondre aux conditions de retrait anticipé du 3e pilier lié 3a. A savoir :

  • Le contrat doit avoir duré au moins un an (valeur de rachat)
  • Les primes de contrat doivent être payées
  • Vous quittez la Suisse
  • Vous devenez travailleur indépendant
  • Vous achetez votre résidence principale
  • Vous êtes à 5 ans de l’âge de la retraite

 

Choisir sa banque pour son 3ème pilier

Le choix de l’établissement bancaire dans lequel vous allez placer votre 3e pilier est évidemment essentiel, tout comme le produit bancaire dans lequel vous investissez, qu’il s’agisse d’un placement ou autre. Plusieurs critères entrent en ligne de compte ; le plus logique est certainement celui lié à la proximité que vous entretenez avec la banque. Dans celle où vous avez vos habitudes, vous serez sans doute à même de bien préparer votre compte prévoyance, avec suffisamment de confiance dans les prestations proposées.

Il est à noter que, dans tous les cas, votre choix n’est pas définitif. Vous pouvez à tout moment changer de banque et transférer vos avoirs sur un autre compte. Tout comme vous avez le droit d’ouvrir plusieurs 3e piliers dans différentes banques. Qui plus est, la Confédération garantit vos avoirs jusqu’à CHF 100 000 par banque. Donc, dès ce montant dépassé, il est intéressant d’ouvrir un nouveau compte 3e pilier dans un autre établissement bancaire.

N’hésitez pas à vous faire conseiller par des personnes de confiance n’ayant pas d’intérêt dans vos démarches de prévoyance.

 

 

Faites une demande d’offre gratuite pour votre 3ème pilier.